Grands-parents pour le climat / Klima-Grosseltern Schweiz Nous n’héritons pas la Terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants…

Quoi de neuf No 26, Juillet 2017

18 juillet 2017 |  ,

       Dates à retenir:

26.08.2017:     Pur Lac, nettoyage des rives à Neuchâtel (voir action 2015)
06.09.2017:     Assemblée générale à Délémont
16.09.2017:     Alternatiba Léman, à Genève et conférence de présentation GPclimat


Chers amis grands-parents,

Vous avez voté avec nous pour la stratégie 2050. C'est une victoire qui fait du bien. Pourtant, en parallèle aux actions de l'Etat, nos efforts personnels sont plus nécessaires que jamais, vu les événements qui se produisent aux USA et ailleurs. Chacun de nous doit repenser sa stratégie propre et devenir un moteur de la transition écologique.

Des activités

En avril, un coup de balai printanier nous a fait descendre dans les rues: à Berne devant la Banque Nationale Suisse pour protester contre les investissements dans les énergies fossiles, à Genève contre les Trumperies et pour le climat, à Morges contre les multinationales de l'agrochimie.

En mai, campagne de désinvestissement oblige, notre collaboration avec les Artisans de la Transition a pris la forme d'une demi-journée de formation autour du désinvestissement et de la transition énergétique. Elle a été suivie d'un pique-nique canadien et d'un après-midi festif avec les enfants.

En juin, nous avons fêté l'été avec l'Ecole des Grands-parents et l'Association des familles monoparentales et recomposées: une journée de détente dans un refuge, par un temps merveilleux, toutes générations confondues. Parmi les jeux, un petit quizz sur l'énergie et la pollution…

Autre belle collaboration, avec Métis'Arte, pour un spectacle de rue à Lausanne. Ce spectacle sera d'ailleurs repris à Genève dans le cadre d'Alternatiba le 16 septembre.

Voir un reflet en images de ces activités < ICI >


Du renfort pour le comité

En juillet-août, nous préparons notre Assemblée générale et son Forum qui se tiendront à Delémont le 6 septembre prochain. Nous vous y attendons nombreux.

Nous avons besoin de vous car plusieurs membres du comité souhaitent diminuer partiellement leur activité. Si vous avez envie de vous impliquer dans notre mouvement, selon vos disponibilités, vous pouvez commencer par assister à une ou plusieurs séances de comité avant de vous décider.

Pour pouvoir nous aider efficacement, il faut disposer d’un ordinateur et d’un minimum de pratique informatique (Word); mais de façon générale, les talents et qualifications souhaités sont variés et la plupart d’entre vous en ont l’un ou l’autre:

– des talents d’organisateur pour mettre sur pied des conférences ou la projection de films consacrés au climat et à l’écologie (inviter des conférenciers, trouver des salles),
– des talents administratifs pour rassembler, copier et classer des documents en vue de l’Assemblée générale,
– des talents de secrétariat pour assurer (à tour de rôle) les PV du comité,
– des talents de rédacteur pour participer à la rédaction des Quoi de Neuf,
– des talents informatiques pour assister Daniel dans sa gestion du site,
– des talents de communication pour assurer des contacts avec la presse et avec des mouvements qui ont les mêmes objectifs que nous

Pensez-y.
A partir de cette année, les frais de transport des participants aux séances de comité sont remboursés (CFF demi-tarif). Jusqu’ici, ces séances se sont tenues à Lausanne, mais cette pratique n’est pas gravée dans le marbre.


Des investissements « durables »

A l’AG, nous proposerons à ceux qui le souhaitent des investissements recommandables parce qu’ils sont écologiques, sociaux et rentables,  par exemple: Coopératives solaires, Prime Energy Cleantech, Micro-crédit,….

Deux membres du comité sont en train de rassembler des informations à ce sujet,

Si, de votre côté, vous avez des investissements à recommander, n’hésitez pas à prendre contact avec JiCé (jean-claude.lalou@gpclimat.ch) et/ou Catherine (catherine.froidevaux@gpclimat.ch).


Un outil prometteur: La Conférence présentant GPclimat.

Bonne nouvelle: notre conférence est prête pour motiver notre génération et montrer que le climat et l'avenir de nos petits-enfants nous préoccupent. Elle présente nos actions et les possibilités d'amplifier notre impact. Depuis le test de janvier, l'équipe de préparation a bénéficié de l'aide bienvenue d'un membre compétent (le type de soutien dont nous avons besoin !). Elle a tenu compte des remarques et des critiques.

L'occasion d'un nouveau test nous a été donnée en février par l'Ecole des Grands-parents, qui s'appelle désormais «Être grands-parents… aujourd'hui».

Prête à tourner, notre équipe attend que vous l'invitiez dans vos communes et dans vos cercles ! Grâce à vous, nous visons 12 présentations en 2017-2018. Vous pourrez aussi vous former «sur le tas» pour assurer le relai. Venez voir la première conférence qui aura lieu à Alternatiba Léman, à Genève, le samedi 16 septembre 15h à 15h50.

Cette présentation pourrait servir à établir des contacts ou à présenter des actions locales (nouvelle monnaie locale dans la région d'Echallens, coopératives solaires en développement, projets de permaculture).


Climat: Une terre vivable pour les générations à venir

C'est le but identique de deux associations différentes: Grands-Parents pour le climat et Aînées pour la protection du climat. Tandis queGPclimat développe une action généraliste pour limiter le changement climatique par l'action, la prise de conscience et l'information, les Aînées ont choisi une approche pointue, juridique, comme le résume plus bas leur présidente, Anne Mahrer. Nombreux sont les membres GPclimat qui ont choisi d'y adhérer car notre association soutient cette démarche. Vous pouvez d'ailleurs ajouter votre signature sur leur site: ainees-climat.ch/participer.

      Climat: quand la justice s'en mêle (Anne Mahrer)

      Considérant que les objectifs climatiques de la Suisse contreviennent à la Constitution fédérale et à la Convention européenne des droits de l’homme (CEDH), nous avons créé,en août 2016, l'association suisse des Aînées pour la protection du climat dans le but de mener une action judiciaire contre l’Etat.

      Notre requête a pour objectif d'imposer le droit fondamental à la santé, pour nous les aînées, particulièrement touchées par le réchauffement climatique, et pour les générations à venir.

     Déposée à Berne le 25 novembre 2016 au Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC), notre requête a fait l'objet d'une non-entrée en matière de la part du département.

     Ceci nous a ouvert un droit de recours au Tribunal administratif fédéral (TAF) contre la décision du DETEC.

    En cas de rejet par le TAF, il y a aura lieu de recourir au Tribunal fédéral, voire à la Cour européenne des droits de l'homme.


Profitez bien de l'été et de vos petits-enfants, sans oublier les dates importantes (à consulter sur l'agenda de notre site)

Anne-Marie, Armand, Catherine(s), Cynthia, Daniel, Denise, Eva, Jaclim, Jean-Claude, JiCé,  Laurence, Lilly, René
…et Guy qui nous a aidés pour la conférence