Grands-parents pour le climat / Klima-Grosseltern Schweiz Nous n’héritons pas la Terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants…

Quoi de neuf No 29, premier retour de l'AG 2018

4 avril 2018 |  , , ,

Grands-parents pour le climat – on avance !

Les GPclimat ont eu leur assemblée générale, le 26 mars, à Yverdon-les-Bains. Nous étions quarante cinq participants sur les quelque quatre cents membres de l'association, parmi lesquels notre Prix Nobel Jacques Dubochet, membre de la première heure, qui s'engage vigoureusement pour l'activité de l'association et s'est dit heureux de voir les actions développées, ainsi que Martine Rebetez, la climatologue connue.

Les procès verbaux de l'assemblée et de la table ronde seront bientôt en ligne sur notre site gpclimat.ch, ce qui vous permettra d'être  informés de nos activités récentes. Par la revue de presse 2018, vous serez renseignés sur les activités des groupes régionaux, notamment la lettre ouverte du groupe BEJUNE à propos du glyphosate, et la création de nouveaux groupes (voir le site).

Les GPclimat s'étaient engagés en faveur de la Stratégie énergétique 2050, heureusement acceptée en votation populaire. Après l'assemblée, nous avons consacré l'après-midi à des présentations sur les questions d'énergie et de politiques de meilleurs usages en la matière. Avec trois intervenants principaux : Caroline Tacchini, engagée dans ce domaine à la Commune de Renens, a montré les démarches qui y sont entreprises, notamment le lancement prochain d'un « crowdfunding » en vue d'équiper les toits de la commune de panneaux solaires. La nouveauté, c'est de permettre aux citoyens de participer à l'effort financier de la transition. Renens est une « Cité de l'énergie », comme plus de 400 collectivités publiques labellisées en Suisse. Pascal Mullener, délégué à l'énergie de Montreux, a fait de même pour sa commune – aussi « Cité de l'énergie », et qui est montée récemment au niveau Gold dans ce cadre. Montreux est aussi l'une des neuf communes suisses à avoir signé la Convention des maires dans le domaine, promue sous des auspices européennes. Et August Hangartner a illustré les efforts d'une commune, plus petite mais active, Echallens, en présentant son Agenda 21 et les réalisations correspondantes.

Les trois présentations sont en ligne sur le site et peuvent être consultées (voir ci-dessous).

Dans le débat, une vive recommandation a été faite aux membres GPclimat, avec d'autres bonnes volontés bien sûr, de motiver par les interventions à disposition (motion, pétition…) les Législatifs et Exécutifs de leurs communes, pour qu'elles deviennent des « Cités de l'énergie » et/ou développent des Agendas 21. A noter, chose bien intéressante, que la démarche Cité de l'énergie propose un programme spécial, allégé, pour les communes de moins de 2000 habitants ! Il importe à l'évidence de travailler depuis la base. C'est en essaimant de proche en proche, par des démarches citoyennes comme de collectivités publiques, qu'on verra une potentialisation des effets de protection du milieu et de préservation de la qualité de vie pour les générations futures.

Il y a du nouveau sur le calendrier du site, ne manquez pas de vérifier les prochains événements et formations qui y sont consignés. GPclimat Genève nous recommande particulièrement le film Demain Genève qui vient de sortir au bout du lac…

A bientôt, chers amis grands-parents, que le printemps vous sourie…


Les démarches de développement durable des communes

Vous n'avez pas pu participez ou souhaitez revoir les présentations de nos trois invités,
les voici en un clic !

–  Agenda 21 à Echallens, par M. August Hangartner, président Echallens21

–  Cité de l'énergie à Renens, par Mme Caroline Tacchini, spécialiste en énergie

–  Convention des Maires à Montreux, par M. Pascal Mullener, délégué à l'énergie


Egalement disponible : les  Compte-rendus de l’Assemblée générale et table ronde 2018