Grands-parents pour le climat / Klima-Grosseltern CH Nous n’héritons pas la Terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants…

Quoi de neuf No 50 : Juillet 2021 Le cinquantième QdN, déjà…

17 août 2021 |  ,

Comment fêter dignement notre 50ème Quoi de Neuf après sept années d'engagement intense et l'expansion de notre mouvement qui l'accompagne ? Peut-on fêter ?
Nous sommes en transition, chez les GPclimat, en restructuration, en mutation et ce n'est pas fini. Ce sera donc à nouveau une lettre pleine d'infos !

Résumé 

  1. Les Klimagrosseltern, leur nouveau site, leurs actions …
  2. En Romandie, lancement du projet Alimentation. Transports. Cinéma-sud Helvetas. …
  3. Trois fois NON …
  4. Assemblée générale 2021 …
  5. COP26 …
  6. Semaine d'action Place financière Suisse ! Rise up for change! Tous à Berne le 6 août ! …
  7. Tour de climat …
  8. Concours Clima Now …
  9. Des jeunes qui cessent de travailler pour se consacrer au climat …

Entre deux (h)êtres                                                     Photo Alain Frei

Du neuf

  1.  Klimagrosseltern

Dans ce numéro anniversaire, nous aimerions souligner les activités et le rôle grandissant des sections et groupes de Grands-parents pour le climat en Suisse allemande :

  • Ils viennent de lancer, en lien avec le site francophone, leur propre site web DCH : www.klimagrosseltern.ch  sur lequel on trouve en particulier un Agenda très complet
  • Ils totalisent six groupes régionaux (un nouveau groupe est né à Bâle Ville) et font de nombreuses traductions
  • Ils ont beaucoup de projets, dont un projet avec MyClimate pour parler climat dans les écoles

        2.  En Romandie
L'alimentation, une clé pour la transition. Après les freins imposés par la pandémie les groupes redémarrent plein d'énergie, et c'est dans le canton de Vaud que commence notre ambitieux projet autour de l'alimentation. En trois ans, nous allons développer ce projet en Romandie puis en Suisse.  Ses deux axes principaux :
A. Changer son propre comportement, en devenant plus éco responsable. La possibilité d'une meilleure formation personnelle sur l'alimentation et dans tous les domaines qui en sont proches  (agriculture, élevage, foresterie, commercialisation, proximité, durabilité, etc.) pour les grands-parents et toutes les personnes intéressées.
B. Formation des formateurs. La possibilité de recevoir un soutien professionnel pour nous aider à démarrer des projets collectifs dans nos communes ou quartiers en se rapprochant de nos concitoyens et des autorités politiques. Ces projets peuvent contribuer aux Plans climat communaux.
Une page web se prépare, vous pourrez y suivre le développement du projet qui a démarré le 15 juin 2021, grâce à un important financement de la Fondation Leenaards. Vous y trouverez des exemples d'actions collectives. Merci de parler de ce projet autour de vous.
Pour tout renseignement : Alizé de la Harpe, coordinatrice, alizeharpe@hotmail.com.
Avec ce projet, GPclimat participe à l'appel à projets de « collectifs en transition », un concours organisé par Bénévolat Vaud.

Transports. Autre piste dans le canton de Vaud, concernant les transports : les groupes GPclimat ont décidé de soutenir l'initiative pour la gratuité des transports publics vaudois qui sera lancée en septembre.

Helvetas – Cinéma Sud . Parmi les sujets sérieux, glissons une note de vacances durables avec: Helvetas – Cinéma Sud : Projections en plein air, un cinéma qui fonctionne à l'énergie solaire et se déplace à vélo.

Du passé (plein d'avenir !)
3.  Trois fois NON.

Non à la loi C02 ! Non à l'initiative « Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse ».  Non à l'initiative « Pour une eau potable propre et une alimentation saine – Pas de subventions pour l’utilisation de pesticides et l’utilisation d’antibiotiques à titre prophylactique ». Ne revenons pas sur la « gueule de bois » qui nous a saisis après les votations du 13 juin.
C'est grave et douloureux… Il faut pourtant penser à mieux faire par la suite. Comment la Suisse va-t-elle respecter ses engagements vis-à-vis de l'Accord de Paris ? Comment éviter qu'à chaque votation, la peur de taxes supplémentaires aveugle les citoyens au point de leur faire oublier que le danger climatique menace nos vies (pas seulement nos porte-monnaies).
Pour comprendre ces échecs et apprendre à mieux faire valoir nos causes : une interview de Payal Pareck dans Der Arbeitsmarkt, donne quelques pistes (avec le site Deepl, on traduit vite et assez bien ce texte). L'Alliance climatique cherche aussi à comprendre l'échec d'une loi soutenue par la majorité des politiques. Désormais, le succès de l'Initiative pour les glaciers est notre objectif. Une Lettre ouverte du Conseil scientifique de l'Initiative pour les glaciers a été envoyée au Conseil Fédéral le 27 juin dernier.

        4.  Notre Assemblée Générale 2021
Elle a eu lieu à Fribourg le 21 juin en présence d'une cinquantaine de personnes. Merci à la Section cantonale qui a organisé ce moment de retrouvailles tant attendu. Nous annonçons avec regret la démission de Daniel Desponds, le créateur et webmaster du site gpclimat.ch. Il quitte le comité national mais pas l'association où il souhaite recentrer ses activités sur le groupe Lausanne et environs. Le comité compte aujourd'hui neuf membres dont deux représentent avec talent la Suisse alémanique. Le procès-verbal de l'assemblée vous renseigne, mais signalons deux éléments importants :

  • Désobéissance civile. L'adoption d'un texte encadre désormais l'attitude de l'association GPclimat sur la désobéissance civile. Elle ne l'encourage pas et n'y participe pas en tant qu'association, mais ses membres restent libres. (texte en lien sur dernière page du Procès verbal de l'assemblée générale).
  • Les Plans climat cantonaux se multiplient, ce qui est encourageant. Mais une grille de lecture serait utile pour comparer et estimer ces plans. Un groupe de travail va s'atteler à la tâche.

Et maintenant…
        5.  La COP 26, qui aura lieu en novembre à Glasgow, se prépare.

Qu'en attendre à l'heure où le monde s'enflamme et se noie… Les GPclimat suisses, belges et français ont écrit à leurs responsables politiques une lettre conjointe.

        6.  L'Alliance climatique nous invite à soutenir « Rise Up For Change« .
Des changements profonds sont nécessaires pour une place financière suisse plus respectueuse du climat. L'Alliance climatique nous invite à soutenir « Rise Up For Change » (débout pour le changement), semaine d’action sur ce thème, organisée par divers groupes du mouvement pour la justice climatique (Grève du climat, Extinction Rébellion, Collective Climate Justice et Collectif BreakFree Suisse). Durant la semaine, un camp climatique se déroulera à Zürich, Hardturm, avec notamment des formations et des workshops (ateliers).
Pour clore la semaine, un rassemblement autorisé aura lieu à Berne le 6 août (Münsterplatz, 12h30) pour exiger que la Banque nationale suisse (BNS) et la FINMA réglementent la place financière suisse conformément à l’Accord de Paris sur le climat. Soyons-y nombreux !
Pour répondre à l'appel de l'Alliance climatique, nous avons signé la déclaration « Solidarité avec les journées d'action Rise Up for Change » (La grande conférence-débat GPclimat du 2 novembre à l'Université de Fribourg traitera justement de la place financière suisse).

        7.  Tour de Climat : les cantons pour une banque nationale respectueuse du climat :
Il s'agit d'une action complémentaire à la précédente, organisée par Campax pour faire pression sur la place financière suisse par l'intermédiaire des cantons. Cette action, du 14.08 au 12.09, s'adresse à ceux d'entre vous désireux de parcourir à vélo une ou plusieurs étapes d'un tour passant par les différents cantons suisses afin de remettre une pétition à chacun des ministres des finances.

        8.  Concours d'idées Clima Now
Enfin, nous signalons aux plus créatifs parmi vous que, à l'initiative de Clima Now, partenaire de One Planet Lab, un concours d'idées permettra d'attribuer une somme coquette susceptible de financer un projet original et d'envergure que vous désireriez mettre sur pied en faveur du climat. Nous ne pouvons que vous encourager à vous lancer ce défi stimulant.

        9.  Nos partenaires demandent de l'aide
Des jeunes cessent leur travail ou leurs études pour s'occuper du climat à plein temps. Nous relayons une demande formulée par l'un d'eux : les GPclimat pourraient-ils demander à leurs membres d'accueillir (loger, voire nourrir) l'une ou l'autre de ces personnes ? Vos réponses ou réactions sont importantes. Qu'en pensez-vous ?

Au début de ce Quoi de Neuf était mentionnée notre réorganisation… Le comité national se forme à la gestion participative, pour essayer de mieux répartir les responsabilités et de laisser les initiatives et les événements surgir plus spontanément. N'hésitez pas à vous annoncer si vous pouvez apporter vos talents et compétences à notre association dans tous les domaines ! Et passons un bel été, si possible, alors que nous vivons à crédit sur notre terre depuis le 29 juillet.  Cette année, le « jour du dépassement » tombe trois semaines plus tôt qu'en 2020…