Grands-parents pour le climat / Klima-Grosseltern CH Nous n’héritons pas la Terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants…

Quoi de neuf No 53 – Novembre 2021 – Justice, où es-tu?

25 novembre 2021 |  , ,

Au sommaire de ce mois :

  1. La 26ème COP
  2. La grève de la faim de Guillermo Fernandez
  3. Conférence finance durable à Fribourg et Rapport SUSREG
  4. Projets (alimentation, numérique éthique)
  5. Justice pour les aîné.e.s et les jeunes impactés par le climat
  6. Soutien à celles et ceux que la justice condamne

1. La 26ème COP
La COP 26 est finie, les petits pas continuent alors qu'on attend une vraie prise de conscience planétaire. L'accord adopté à l'issue de la conférence de Glasgow est largement insuffisant pour limiter à 1,5 °C la hausse globale des températures. Les demandes de financement des pays pauvres qui en subiront le plus les effets ont été écartées tandis que les promesses de sortie des énergies fossiles ont été affaiblies

2. La grève de la faim de Guillermo Fernandez
Pour le climat, Guillermo fait une grève de la faim devant le Palais fédéral à Berne, depuis le 1er novembre, comme annoncé dans notre QdN 51. Il explique sa démarche sur cette vidéo bouleversante. En tant que grands-parents, nous sommes doublement émus : émus qu'un père envisage de priver ses trois enfants adolescents de sa présence, de sa vie; émus de son courage pour défendre le climat. Une veillée aux chandelles a lieu chaque samedi à 16h30 sur la place fédérale.

3. Conférence finance durable à Fribourg et Rapport SUSREG
Notre conférence sur la Finance Durable a eu lieu à Fribourg. Les exposés seront prochainement sur notre site : merci pour leurs interventions à : Susana Jourdan – Artisans de la transition ; Nicole Bardet – Banque Alternative Suisse ; Prof. Paul H. Dembinski – Uni Fribourg ; Jacques EschmannGrands-parents pour le Climat Fr.
La commission scientifique GPclimat va bientôt décider quelle université approcher pour la prochaine conférence et quel thème choisir…

Toujours au sujet de la finance durable, le WWF vient de publier le rapport « Sustainable Financial Regulations and Central Bank Activities (SUSREG) ». Les résultats de cette étude montrent notamment qu'en Suisse, les efforts de la FINMA et de la BNS restent largement insuffisants pour combattre la crise climatique et la perte de la biodiversité.

La campagne « Retraites sans risques », à laquelle GPclimat participe depuis 2016, commence à porter ses fruits. L'Alliance climatique nous informe de la décarbonisation partielle des « Retraites populaires », occasion de féliciter les GPclimat pour leur collaboration.

4. Projets (alimentation, numérique éthique)
Alimentation, une clé pour la transition. Sur les 39 projets présentés au concours de Bénévolat-Vaud « Collectifs en transition », celui des GPclimat est arrivé 4ème ex aequo ! Nous avons gagné un petit film promotionnel qui sera tourné lors de la prochaine formation, sur le gaspillage alimentaire, qui aura lieu le 29 novembre à Ballens VD. Il est encore possible de s'inscrire à cette formation auprès d' Alizé de la Harpe en mentionnant vos nom, prénom, téléphone et adresse postale. Suite à la première formation organisée en juin dernier, quelques ateliers pratiques et projets locaux se mettent déjà en place. C'est l'effet « boule de neige » espéré.

Le numérique éthique. C'est un nouveau projet initié par la section genevoise en collaboration avec la section lausannoise. Il est appelé à se développer dans les autres régions. L'empreinte énergétique d'internet grandit chaque jour et menace le climat. Il nous faut réduire notre empreinte énergétique liée à internet et préserver la vie privée vis-à-vis des GAFAM*. Malgré de foisonnantes informations, le passage à l'acte suscite de nombreuses inquiétudes et des difficultés techniques difficiles à résoudre par les seniors sans soutien. Un manuel didactique, un cours professionnel et un soutien individuel à distance seront proposés.

5. Justice pour les aîné.e.s et les jeunes impactés par le climat
La requête des Aînées pour la protection du climat (cf. ainees-climat.ch) a été rejetée par toutes les instances suisses, y-compris le Tribunal fédéral. Un recours a donc été déposé à la CEDH (Cour européenne des droits de l'homme) à Strasbourg. La CEDH a réagi très rapidement, posant des questions à la Suisse, qui a répondu en défendant sa position. La réaction de la CEDH est attendue avec impatience, une condamnation de la Suisse aurait des effets importants pour la politique climatique.

Les jeunes Tennismen du Crédit Suisse, déboutés au Tribunal Fédéral, viennent de déposer à leur tour, avec divers soutiens dont celui de Gpclimat, une requête à la CEDH, dans l'espoir que la Cour réagira aussi rapidement qu'elle l'a fait pour les aînées.

Un autre procès, intenté par les Retraites populaires, commence le 22 novembre. Sur les 7 témoins proposés par la défense, un seul a été retenu et sera entendu au procès. Les six autres, parmi lesquels des scientifiques de haut niveau, en sont réduits à s'exprimer dans le journal 24Heures. Les procès des 200 se poursuivent, individuellement. Beaucoup de jeunes et moins jeunes risquent d'être condamnés.

6. Soutien à celles et ceux que la justice condamne
Les Grands-parents pour le climat sont solidaires de ces lanceurs d'alerte, et choqués de voir la justice les condamner pour des incidents mineurs sans considérer la gravité du problème climatique. Certains membres GPclimat ont demandé comment ils pouvaient leur être utiles. C'est possible en faisant des dons à nos partenaires de l'association arCHipels.

L’association arCHipels a pour but de recenser, contribuer à coordonner et soutenir les actrices et acteurs de la lutte pour la préservation du climat et/ou du vivant dans sa diversité et tout autre organisme dont le but est d’inciter la Suisse à respecter à minima et au plus vite l’Accord de Paris.
Site internet : https://arCHipels.ch

Association arCHipels,
ch. de Mémise 8, 1800 Vevey
Banque Alternative Suisse
IBAN : CH04 0839 0036 7366 1000 5

L'Initiative pour les glaciers, que nous soutenons, annonce que la voie est libre pour un contre-projet indirect avec des mesures efficaces de protection du climat : la Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie du Conseil des Etats (CEATE-E) vient de décider de suivre l’exemple de la CEATE-N (Conseil National) et d’élaborer un contre-projet indirect à l’initiative pour les glaciers. Les initiant·e·s se félicitent de cette décision, mais exigent en même temps un contre-projet avec des mesures efficaces de protection du climat, qui tienne compte des dernières connaissances scientifiques.

Avec nos plus cordiales salutations.

Le comité
* GAFAM : Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft